Présentation

AFRORISMES est un projet initié par Ali Diakité et Jean-Pierre Texier. Faut-il dire par un africain et un européen ? Deux hommes qui ont en commun cette double conviction : nous sommes tous concernés par l'Afrique ; parler de l'Afrique ne doit pas être la seule affaire des "experts" ou des "affairistes".

 

AFRORISMES est une expression issue de la contraction d'Afrique et d'aphorisme.L'aphorisme est une sentence énoncée en peu de mots, qui se veut le contraire d'un lieu commun. Créer des afrorismes c'est entrelacer des expériences créatives permettant de déjouer les stéréotypes, ici (en Afrique) et là (en Europe). Les afrorismes sont l'ami du vent "qui a passé par-dessus les arbres de beaucoup de pays" (R.M. Rilke). Les afrorismes nous sont chers car leur dénuement est à peu près le nôtre : ils sont souvent exilés sur une terre étrangère (l'exode, la solitude, l'indifférence...) mais cependant inspirent une tendresse fraternelle. C'est pourquoi, ils aiment être disséminés dans la ville, dans la nature, dans la correspondance. Car leur vraie patrie est la rosée lunaire, l'espérance, la consolation. A une époque qui se meurt de sécheresse dédaigneuse, les afrorismes constituent le ferment puissant de pluies salvatrices.

 

AFRORISMES est une plateforme en devenir. La publication en janvier 2014 d’une version partielle du Cahier 1 est une première étape. De nombreux enrichissements auront lieu au cours des prochains mois : nous appelons les créateurs de passerelles (littéraires, photographiques, musicales, chorégraphiques, plastiques ...) entre l'Afrique et l'Europe à entrer en dialogue avec le projet. L'espace des Compagnons de route leur est dédié.Les Mentors soutiennent les Compagnons en offrant des ressources pour accroître la visibilité de leurs travaux. Car pour se frayer un passage vers l’avenir, rien n'est plus réconfortant que d'ouvrir grand les portes.